Phase 2 et 3 : reprise de la highline en falaise

Consignes organisationnelles

  1. Comme pour les autres activités physiques, la pratique de la highline doit respecter les règles du CNS (Conseil national de Sécurité).

    Dans le cadre particulier de la highline, l’espace proche des lignes et l’accès à celles-ci étant restreint (un à la fois), il est donc recommandé de limiter le groupe à un maximum de 10 personnes.

    A cette fin, seules les activités de highline réservées par un club avec désignation d’un «superviseur-covid» sont autorisées. Ce superviseur doit être membre effectif BeSlack (ou membre d’un autre cercle affilié au Club Alpin Belge). Nous nous réservons le droit de refuser des sorties si nous ne connaissons pas les organisateurs (dites-nous qui vous êtes)

    La tâche du «superviseur-covid» est de rappeler et veiller au respect des consignes reprises ci-dessous aux slackeurs faisant partie de son «groupe». Attention, ce poste n’est nullement un encadrement comprenant une responsabilité en matière de sécurité, chaque pratiquant doit être autonome et est responsable de sa sécurité ! AUCUN pratiquant individuel n’est autorisé en falaise s’il n’est pas inscrit dans un « groupe » constitué par un club.
    Il faut être membre effectif de BeSlack en règle de cotisation (ou à minima membre CAB/UBS/KBF) pour participer à une activité.

  2. L’inscription aux activités est obligatoire et sont reprises dans l’agenda BeSlack ou sur le site clubalpin.be/agenda.
     
  3. Chaque membre est également encouragé à proposer au club d'assumer lors de leur sortie le rôle de « superviseur-covid » afin de maximiser les possibilités de sorties de highline. Soyez solidaires avec l'ensemble des slackeurs.

Consignes « sanitaires » en rapport avec la highline

Consignes générales

  • Si vous n’êtes pas bien, même sans symptôme caractéristique, restez à la maison et ne venez pas slacker ! Si vous avez un doute, restez à la maison.
  • Pendant l’activité, les « gestes barrière » restent la norme : distance physique, se laver les mains, tousser dans le coude, utiliser des mouchoirs en papier à jeter dans une poubelle fermée,…
  • Restez toujours avec le même groupe familial ou d’amis afin de limiter la propagation du virus et de faciliter le tracing si nécessaire.
  • Utilisez votre « bon sens » !

Consignes particulières

Installation

  • La highline doit être exclusivement installée (et désinstallée) par une seule et même personne s’étant au préalable lavée les mains à l’eau et au savon (ou du moins, la highline comportant deux ancrages, au maximum une personne par ancrage).
  • Le matériel utilisé pour l’installation devra appartenir à la personne chargée de cette installation (pas de matériel provenant de multiples sources).
  • Durant l’installation, le masque est également conseillé tant qu’il ne nuit pas à la sécurité

Pendant l’activité

  • La distanciation physique de 1,5 m minimum est toujours de mise et dans le cas d’une activité physique, cette distance passe à 5 m (soit environ 7 pas normaux).
  • Les grimpeurs/highlineurs porteront un masque pendant leur déplacement entre le parking et le massif d’escalade ainsi que lors de leurs déplacements sur le massif. Lors de votre session de highline (à partir du moment ou vous êtes sécurisé sur la ligne), le port du masque n’est pas obligatoire.
  • Chaque slackeur doit utiliser son matériel personnel (pas de prêt de baudrier, système d’ancrage personnel ou autre poulie de sangle).
  • ⚠ Avant et après l’activité, ainsi qu’avant chaque session sur la ligne, il faut se laver les mains à l’eau et au savon (amenez votre eau, savon et un petit bassin).
  • Le contrôle de sécurité (« budy check ») de la personne allant sur la highline est bien évidemment toujours de mise mais doit uniquement se réaliser de façon visuelle en respectant toujours la distanciation physique.

Stockage du matériel

  • Tout comme pour la pratique de la slackline « classique » dont les recommandations ont été données pour la phase 1, le matériel ayant servi à l’activité sera également stocké à l’extérieur du lieu de vie.
  • Il est également recommandé d’utiliser autant que possible le même matériel avec le même groupe de personnes.

FAQ

Qui peut-être « superviseur-covid » ?
Tout membre effectif de BeSlack ou d’un autre cercle affilié au Club Alpin Belge. Nous nous réservons le droit de refuser des sorties si nous ne connaissons pas les organisateurs (dites-nous qui vous êtes)

Qui peut s’inscrire aux activités highline ?

Les membres effectifs en ordre de cotisation (membre BeSlack ou d’un autre cercle affilié au CAB).  Actuellement, le système “par invitation” du CAB ne fonctionne pas.
Les étrangers résidant en Belgique ayant une assurance similaire à celle du CAB.

Je suis débutant highline, puis-je m’inscrire ?
Non. Actuellement seul les membres autonomes sont autorisés. Pas d’initiation highline pour le moment...

Port du masque ?
Obligatoire sauf durant votre session sur la highline et pendant l’installation (donc masque pour arriver et lorsque vous attendez votre tour de passage). Lorsque vous êtes sécurisé sur la ligne, le masque n’est pas obligatoire.

Puis-je venir vous voir ?
Non pas pour le moment. Seuls les pratiquants sont autorisés sur les sites.

Quels sont les spots de highline en falaise ?
Freyr, les Grands-Malades (Namur), Landelies...

J’aimerai installer ma highline avec 2 ou 3 potes et hors activité BeSlack, c’est permis?
Non pas actuellement. Les rochers en Belgique sont privés et accessibles uniquement via le CAB, KBF et UBS. L’accès aux sites est pour le moment limité (inscription obligatoire et nombre limité). 

J’ai payé ma cotisation mais je n’ai pas reçu ma carte membre du Club Alpin, puis-je quand même participer?
Oui mais contacte-nous afin de vérifier ton affiliation.

Je risque quoi si je vais highliner en falaise en stoemlings oO?
Pour notre communauté : Tu risques de remettre en question l’autorisation de pratiquer ainsi que notre collaboration avec la Fédration d'escalade ce qui nuirait à l'image de notre belle communauté.

Pour ta pomme : Tu te mets en défaut avec la loi régissant le confinement, ce qui est une infraction. La police veille au respect des consignes et passe sur les massifs.

Gardons une image positive de la slackline et de notre communauté ! Encore quelques semaines d’efforts pour pratiquer librement dans un futur proche...

PLUS D’INFOS

GOV : info-coronavirus.be
CAB : phase 2 escalade en falaise et FAQ phase 2
KBF : covid richtlijnen rotsklimmen

Tags: 
Type: 
Publié le jeu, 04/06/2020 - 21:31 par xaa