New Zealand South Island Highline Tour

28/12/2015 au 09/01/2016

Pendant que l’hiver s’installe dans l’hémisphère Nord, je profite de l’été de l’autre côté de la planète, en Nouvelle Zélande. Entre les woofing, les treks, les heures de routes sinueuses, je trouve parfois deux arbres (ou parfois juste un, mais on fait avec) pour poser ma petite slack, dans un parc, dans un champ ou sur la plage.

Ceci dit, voyager en sac-à-dos implique de sévèrement limiter le bordel à emporter, je n’ai donc pris « que » ma (chère et tendre première) sangle de 25m, l’appel des longueurs et hauteurs se fait vite sentir.

C’est là que j’ai eu l’immense chance de rejoindre le premier (mais certainement pas le dernier) « South Island Highline Tour ». N’ayant pas pu être présent dès le début du trip, je rejoins quelques jours plus tard une quinzaine de slackeurs, jongleurs, surfeurs, … des quatre coins du monde (NZ, USA, Argentine, France, République Tchèque, Australie, …). Accueil ultra chaleureux (comme partout dans ce pays ?!) autour d’un feu de camps et quelques bières.

Après une bonne nuit de sommeil (pendant laquelle je dormirai fort peu, trop impatient de me retrouver en l’air peut-être ?) c’est parti pour presque 2 semaines de highlines quand la météo est clémente ou occupations diverses pour faire passer le temps quand il pleut, jonglage, session bloc, accro-yoga, ...

On reste essentiellement autour de Christchurch, sur quelques belles lignes déjà équipées (mais il y a encore plein de choses à ouvrir dans le coin) : de 30 à 60 m, certaines avec vue sur la ville, d’autres avec une exposition immense sur la baie et l’océan. Il y en a pour tous les goûts : super molle (youhou !) ou ultra tendue (bouhouhou !), en plein soleil ou en pleine nuit noire, au calme ou en pleine tempête (heureusement qu’il y a le van pour faire salon de thé pendant qu’un masochiste ou l’autre s’essaie sur la ligne).

Quel que soit son niveau, chacun en profite et c’est toujours un plaisir immense de voir à quel point chacun progresse et s’amuse sur la slack. Je me serai même essayé à la blind-highline, incroyables sensations, à travailler !

Et quand on n’est pas sur les hauteurs, c’est dans les immenses parcs de Christchurch qu’on installe quelques lignes plus ou moins longues où l’on s’essaie à marcher à deux, au shoulder-stand ou encore à la blindline. Quelqu’un a même eu la (merveilleuse ou absurde ?) idée de doubler sa sangle avec une chaîne : environ 1,5 kg/m … Avec persévérance, on arrive à maitriser la bête (ici la Kill-Bill, c’est pour les faibles !).

Et si on ajoute à tous ça un beau réveillon de Nouvel-An passé tous ensemble sous les étoiles, que demander de plus ?

Ce fut une aventure incroyable, merci à tous ces gens qui y ont contribué (Jason (et ses parents pour nous avoir hébergé chez eux), Rory, Zazo, Fernando, Petr, Justin, Wayne, Tomasz, Coline, Mathilde, Max, Yvan, Allan, Louis, Elodie, Delphine, …), impatient de retrouver tout le monde pour un prochain « highline tour » :)

Type: 
Publié le lun, 08/02/2016 - 10:58 par NicoSa

Newsletter

Inscription newsletter BeSlack
Suivez-nous par email (actualités ASBL, événements, stages, concours.. :)